telethon-2011[1]

12 décembre 2011 : Téléthon 2011 : un défi météo

Comme beaucoup d’autres années, le TELETHON est aussi et avant tout un défi météo ! Quand le vent vient s’ajouter à la pluie ou à la neige, par respect absolu de la sécurité nous savons suspendre l’activité de saut. Sur les 30 heures de notre défi, ce sont plus de 10 heures d’interruption que nous avons été contraints de respecter cette année, avec annulation de réservations et quelques reports. Malgré tout la volonté des sauteurs était là, de faire un geste ou même pour certains un Défithon. Nos équipières et équipiers ont cette année encore défié la pluie, le froid et… c’est le vent qui a parfois gagné. 3600 € ? Nous ferons mieux l’année prochaine, nous en sommes persuadés !

14 juillet

14 juillet 2011 : Fêtons nos 20 ans au bord du lac !

Comme chaque année, Une Idée En l’Air fête son anniversaire à Viry Chatillon le 14 juillet.
Ce sera l’occasion de s’essayer au “touche à l’eau” (un saut à l’élastique où l’on touche l’eau en fin de course) si vous n’avez pas encore eu ce plaisir mais c’est surtout le moment de fêter ensemble nos 20ans. 20 ans de plaisir à vos côtés, à vous permettre de vous envoyer en l’air sans jamais oublier votre latex. Venez nombreux !

Ps: pour ceux qui n’ont pas encore l’habitude du 14 juillet avec Une Idée En l’Air, cela se passe sur la presqu’île rue Octave Longuet à Viry Châtillon, de 11h à 19h.

Didier2

28 juin 2007 : Didier RIGAUD

Dès l’été 1993, Didier était là, nous étions installés aux bords du lac de Viry. L’été de tous les étés, Didier était venu, attiré par notre grue, il a vite fait partie du paysage, chaque jour. Dès 1994, il entre dans l’équipe, qu’il ne quitteras que pour partir en Provence en 2005. Didier c’est l’histoire de l’association, quelqu’un qui donne, plus qu’il ne reçoit. Didier, c’est la gentillesse, toujours prêt à rendre service, toujours disponible, toujours présent sur les aires de saut.
En 1999, Alain THOMAS nous abandonne, après l’intérim de Christine HOUBEAUX, c’est Didier qui deviens tout naturellement Président de l’Association.
Comme dans toutes les Associations, il y a des chamailleries, Didier a toujours su s’effacer quand c’était nécessaire, puis reprendre quand il fallais que quelqu’un le fasse. Didier, c’est la cheville ouvrière, le bricoleur qui trouve la solution technique. A plusieurs reprises, Didier a été là quand l’association allait très mal, si elle est encore là, c’est en grande part grâce à lui.

La vie peut partir en fumée, on efface pas les vrais souvenirs, tu aimais trop l’association Didier, pour que l’association t’oublie.

Salut l’artiste.

Page 3 sur 3123