... L’association

asso1_ok

Historique

Combats

Actions

Vie de l’association

 

Histoire de l’association et “sa mise en place”.

asso3_ok

Au début des années 90, Alain Thomas a eu l’idée d’associer le saut à l’élastique, activité d’extrême par excellence, à des films de promotion technique. Face à la Grande Arche de la Défense, l’idée germe dans l’esprit d’Alain Thomas d’y organiser un évènement médiatique, exploitant ce cube aérien pour mettre en scène le saut à l’élastique. Dans l’enthousiasme il rallie au projet Alain Binard, Michel Brun et Christine Houbeaux. Ensemble, ils évoquent l’idée de ne pas faire ça « pour rien ». Ils pensent alors à tous ceux qui sont dans la détresse, notamment les jeunes issus de milieux défavorisés, les chômeurs et les malades isolés, et parmi ceux-là les personnes atteintes du Sida.

L’association d’idée entre l’élastique et le préservatif – tous deux constitués de latex – n’est pas seulement un rapprochement amusant. Connaître le danger pour mieux l’éviter, prendre du plaisir en toute sécurité… c’est la même démarche que ce soit pour le saut à l’élastique ou pour les relations sexuelles. C’est ainsi qu’en mai 1991, naît l’association « Une Idée En l’Air… » portée par Alain Thomas, Christine Houbeaux, Alain Binard et Michel Brun. Les deux premières années sont particulièrement consacrées aux distributions de plus de 1000 dossiers de presses et plans de communication, aux distributions de tracts, collages d’affiches, ainsi qu’à la mise en place de plusieurs manifestations.

Il fallait alors donner un cadre à cette idée et c’est ainsi qu’a été créé la seule association loi de 1901 basée en Ile-de-France qui utilise le saut à l’élastique comme moyen de communication, afin de récolter des fonds pour la lutte contre le SIDA.

asso7_okVoyant toute cette énergie dépensée sans en tirer les fruits espérés, à savoir la réalisation du projet à l’arche de la Défense, le constat est fait qu’il va falloir agir différemment et c’est ainsi qu’est née en juillet 1993, l’équipe de saut au bord du lac de Viry-Châtillon, composée de Christine Houbaux, Alain Binard, Malika Zaïdi, Paul Levy, Stéphane Rosetti et Serge Aclement. L’aventure commence ! Des procédures strictes sont mises en place dans un souci permanent d’une sécurité absolue du public. Dès 1994, l’association entame une politique de formation. 25 jeunes issus de 11 villes différentes de l’Essonne vont faire l’expérience de la formation d’équipiers de saut. En dehors de la réussite technique, c’est pour beaucoup d’entre eux la découverte du contact social et l’opportunité d’être responsable. Puis, avec l’arrivée de nouveaux membres, il faut structurer l’association, et les projets fusent. Les idées ne manquent pas: le stade de Montréal, le train du Sida, la Boule de Viry, Holzarte, et bien d’autres encore.
Depuis ses débuts, l’association ne cesse de renforcer son combat. Elle continue d’assurer une présence sur le terrain et d’organiser des récoltes de fonds par le biais du saut à l’élastique lors de divers événements : les fêtes de quartiers, les journées des associations, les événements à thèmes…
En août 2001, voici venue la récompense de tant d’années d’efforts ! A la Préfecture de Police de Paris, nous sommes reçus, écoutés et entendus : « Présentez votre dossier Solidays, il sera étudié avec bienveillance ». Ainsi, chaque année depuis 2002, les Solidays continuent de représenter le point fort de notre saison et la référence de notre raison d’être, la lutte contre le Sida ! Les sommes reversées augmentent, et l’association s’ouvre sans cesse à de nouveaux jeunes qui se passionnent et se sentent concernés par ce que nous faisons. Depuis plusieurs années, nous renforçons également notre combat contre les maladies génétiques et l’exclusion en participant au Téléthon de la ville d’Evry.
La grue est positionnée devant l’Association Française contre les Myopathies et notre équipe y accueille chaque année les sauteurs pendant 30h non-stop pour relever un incroyable défi ! Notre combat ne s’arrête pas là : en 2008, nous avons été contactés par l’organisatrice des Virades de l’Espoir de Draveil afin d’organiser du saut à l’élastique à la base de loisirs, à l’occasion des Virades de l’Espoir. Notre activité permet ainsi de participer à la récolte de fonds pour combattre la mucoviscidose et accentuer la communication et l’attention sur cette maladie.

asso7_okMais l’histoire n’est pas faite que de bons souvenirs, le 28 juin 2007, Didier Rigaud nous a quitté.
Il était là dès l’été 1993, attiré par notre grue et a fait très vite partie du paysage pour enfin rejoindre l’équipe en 1994 qu’il ne quittera qu’en 2005 pour partir en Provence. Après avoir été le bricoleur qui trouve toujours la solution technique puis le président de l’association. Didier a su être là lorsque l’association en avait besoin et si elle est encore là c’est en grande part grâce à lui.
La vie peux partir en fumée, on efface pas les vrais souvenirs, tu aimais trop l’association Didier, pour que l’association t’oublie.

asso4_okCombats et “raisons de vivre de l’association”

Aider de telles causes par le biais du saut à l’élastique est une idée unique et atypique. Le saut à l’élastique représente pour nous un moyen de récolter des fonds et de les reverser à des associations qui œuvrent pour la recherche scientifique et médicale et qui améliorent les conditions de vie de ces personnes atteintes de maladies.  Il sert aussi de phare, d’attraction (dans le sens qu’il attire) vers la prévention. Notre engagement dès 1991 auprès des associations de lutte contre le Sida avait par ailleurs reçu aussi bien le soutien du Professeur Luc Montagnier -découvreur du VIH- que celui de différentes associations crées à l’époque autour du thème du Sida.

Précisément, Une Idée En l’Air mène plusieurs combats :

=> Lutter contre le Sida et les maladies génétiques, en soutenant la recherche grâce à la récolte de dons.
En organisant du saut à l’élastique au travers de journées telles que les Solidays, le Défi Nature, les Virades de l’Espoir, les fêtes des associations ou les fêtes du sport… « Une Idée En l’Air… » récolte des fonds qui sont ensuite reversés aux associations concernées (Aides, Solidarité Sida, Vaincre la Mucoviscidose…). Les collectivités territoriales, les associations, les organismes qui font appel à « Une Idée En l’Air… » pour des journées de saut à l’élastique soutiennent de cette façon des projets prometteurs qui auront vu le jour grâce aux dons récoltés lors de ces journées.

=> Lutter contre les discriminations envers les personnes atteintes de ces maladies, en combattant les idées reçues et en faisant évoluer le regard.
Parce que les personnes séropositives sont interdites de séjour dans 14 pays au moins et que leurs droits d’accès sont limités dans plus de cinquante autres « Colloque AIDES- IEP : VIH/sida et discriminations » . Parce que faire ses courses, se déplacer librement dans sa ville, ne devrait pas être un parcours du combattant pour tout individu atteint d’une maladie génétique. Parce que se sentir exclu de la société et de sa communauté, perdre confiance en soi, parfois tomber dans la délinquance ou être SDF…sont autant de situations inacceptables. Pour toutes ces discriminations, « Une Idée En l’Air… » s’associe aux combats d’associations et d’organismes qui accompagnent et soutiennent les personnes atteintes de maladies ou souffrant d’exclusion sociale. En plus d’un certain apport financier via la récolte de fonds, l’ambition de notre association est de soutenir des actions solidaires et d’en faire une communication forte par l’activité phare et atypique qu’est le saut à l’élastique. Nous véhiculons ainsi des valeurs d’entraide et de solidarité, en nous impliquant régulièrement dans des actions de proximité. Nous aidons à lutter contre les préjugés et à faire respecter les différences et la diversité.
Par sa présence sur le terrain des collectivités territoriales ou bien intégrés au sein d’évènements nationaux ou plongés au cœur de festival humanitaire de grande ampleur, « Une Idée En l’Air… » – marque les esprits et interpelle les acteurs locaux et nationaux, les élus politiques, le grand public. Le saut à l’élastique est une manière originale et ludique de mener à bien nos combats. Nous attirons ainsi un large public d’audacieux qui se lancent dans le vide, en toute sécurité et pour la bonne cause. Accueillis par les associations que nous soutenons, qui sont là pour les sensibiliser et leur expliquer leurs actions, les sauteurs sont ensuite entièrement encadrés par des bénévoles formés aux normes de sécurité de l’AFNOR. Ils vivent ainsi une fabuleuse expérience, une forte montée d’adrénaline et se souviennent avoir osé le grand saut pour une noble cause.

Actions de l’association (sites)

asso5_okDepuis sa création, en 1991, l’association « Une Idée En l’Air… » a foulé bon nombre de quartiers, d’actions sociales, de festivals, etc. En 1993, la première équipe a obtenu les autorisations pour organiser une journée de saut à Viry-Châtillon. Puis très vite les membres de « Une Idée En l’Air… » ont été sollicités par plusieurs villes et organisations…

Fêtes de quartiers ou associatives :
– Fête des associations –Evry depuis 2001 / Bondoufle en 2008
– Fête du Patrimoine –Evry
– Fête Jeunesse et Sports  -Evry / Chatou depuis 2011
– Festiville – Courcouronnes depuis 2010
– Festival Inox Park
– “The Mud Day” Paris
– Festival Unis’sons – Morsang sur Orge en 2012
– Animation nocturne en discothèque – L’Alegra, Chalons en Champagne depuis 2009
– Journées de la gendarmerie – Satory en 2003
– Défi Nature – St Quentin en Yvelines
– Scènes d’été – Conflans Ste Honorine en 2012
– Fête de la Marne – Lagny sur Marne en 2012
– Anniversaire de l’association « Une Idée En l’Air… » – Lac de Viry-Châtillon depuis 1991…

Evènements humanitaires et sociaux :
– Sidaction – Achères depuis 2010
– Solidays – Hippodrome de Longchamp depuis 2002
– Téléthon – Maizières les Metz en 2003 / Amiens en 2005 / Evry depuis 2005 / La – — Défense et Melun en 2009
– Virades de l’Espoir – Draveil en 2008 et 2009…

Evènements médiatiques :
– Touche pas à mon Poste (D8)
– 40° à l’ombre (France 3)
– Les Trophées Campus (France 2)
– Les Colocataires (M6)
– Mères et Filles (M6)
-Le plus beau jour de ma vie (Long-métrage SND)

Toutes ces actions sont autant d’occasions de se battre contre le Sida, d’assurer des actions de préventions, de participer à des actions sociales de proximité…. Et grâce à UIEA, ce sont tous les ans des milliers d’euros qui ont été versés à des associations de lutte contre le Sida et les maladies génétiques. Ce sont de nobles combats que les bénévoles de « Une Idée En l’Air… » sont fiers de porter.

asso6_okVie interne de l’association

Depuis sa création en 1991, l’association « Une Idée En l’Air… » a mis un point d’honneur à faire fonctionner la vie démocratique en son sein. Depuis 1992, l’Assemblée Générale se réunit chaque année à la même période, début février, pour conclure la gestion et les comptes de fonctionnement de l’année précédente mais aussi pour convenir des projets pour l’année à venir. Une fois l’Assemblée Générale clôturée, la vie de l’association se structure autour de commissions.

– Commission Technique et Sécurité, chargée du suivi et du bon état du matériel.

– Commission Commerciale et Communication, chargée de la mise en forme et du contenu de nos moyens publicitaires et d’information (du site web, des documentations, des brochures, des dossiers de presse, etc).
– Commission Financière, chargée de la tenue de la comptabilité de la façon la plus stricte possible.

Par ailleurs, tout au long de l’année, les bénévoles de notre association se réunissent régulièrement à plusieurs occasions, en dehors des journées de saut à l’élastique : fabrication des élastiques de saut, réunions de commissions, réunions de Conseil d’Administration, réunions de préparation aux événements (Solidays, Téléthon…), sans oublier nos activités conviviales et chaleureuses (patinoire, barbecues etc.), en dehors des temps de travail car nous sommes entre nous, plus que des membres de la même association. L’association peut compter sur son équipe de bénévoles qui consacrent une part certaine de leur temps libre à l’association. Tous prennent conscience des causes que nous défendons et y adhèrent. Tous se surpassent soit pour faire vivre l’association (entretenir et ranger le matériel, fabriquer les élastiques, prendre des rendez-vous afin de trouver des partenaires et de nouveaux sites prêts à accueillir notre activité, assister aux réunions et partager les propositions), soit pour se retrouver sur les aires de sauts et encadrer les sauteurs. Être bénévole au sein de « Une Idée En l’Air… », c’est avant tout un état d’esprit !